Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
gdfmillevaches.overblog.com

L'Association Syndicale Libre de Gestion Forestière Xaintrie-Val de Dordogne en marche

24 Août 2020 , Rédigé par GDF Millevaches

Photo de Stefan Le Dû

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a un peu plus d'un an, M. Polidor, de l'AFOXA, nous recevait à Argentat-sur-Dordogne pour nous renseigner sur la gestation de l'Union des Forestiers Actifs de Xaintrie-Val de Dordogne. (voir l'article du blog du 6 juin 2019).

Cette année, la présidente de l'ASLGF, Mme Michèle Roullet, nous rencontre au Grand Hôtel à Ussel pour nous tenir informés des développements intervenus depuis sa nomination.

Les statuts de l'association et le règlement intérieur ont été votés lors d'une Assemblée générale le 16 février 2019, à la suite de quoi le Bureau a été élu.

Des réunions d'information se sont enchaînées depuis lors dans les cantons du territoire pour recueillir des adhésions. A ce jour, 16 propriétaires ont rejoint l'Union, pour une superficie de 204 hectares environ. Rappelons que l'objectif initial était de mobiliser des propriétaires possédant entre moins d'un hectare et plus pour couvrir un total de 800 ha.

Le Covid 19 a donné un coup d'arrêt temporaire à l'entreprise, comme dans de nombreux domaines.

Mais l'histoire ne va pas s'arrêter là.

En l'occurrence, un Cahier des charges a été établi en vue du recrutement d'un technicien. Une réunion fera le point dès septembre prochain!

Le premier point de ce cahier des charges porte sur l'établissement d'un Plan Simple de Gestion Concerté, qui constituera la première tâche du technicien qui sera désigné par le Bureau de l'ASLGF.

Sans rentrer dans les détails, pour des raisons tenant aux seuils de surface pour les subventions, l'ASLGF a retenu comme deuxième point dans son cahier des charges la création d'un GIEEF (Groupement d'Intérêt Economique et Environnemental Forestier).

Tous ces dossiers sont lourds à monter, et ce sera la priorité du futur technicien.

Mme Roullet table sur une mise en place de l'ensemble des mesures au début de l'année 2021!

Au sein du GDF Millevaches, certains membres se demandent si on n'est pas en train de réinventer la coopérative forestière, avec le risque de dériver vers une activité industrielle.

Or, tout propriétaire membre de l'ASLGF conservera la maîtrise des opérations puisqu'il pourra refuser des travaux sur ses parcelles.

D'autres craignent une intervention de l'Etat par le biais du PSG concerté.

A suivre...

(Source: entretien entre Mme et M. Roullet et Hugues Saunière, commission communication du GDF, le 12 août 2020)

Contact: michele.roullet@orange.fr

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article