Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
gdfmillevaches.overblog.com

Sylviculture du Douglas et qualité du bois

24 Octobre 2015 , Rédigé par GDF Millevaches

Vue de l'assistance
Vue de l'assistance

(rectifié le 24 octobre 2015)

Samedi 26 septembre dernier, à la salle polyvalente de Saint-Merd-les-Oussines, était organisée une réunion d'échanges techniques sur la sylviculture du douglas et la qualité du bois à l'initiative du Cetef, avec la participation du GDF du Plateau de Millevaches et de l'ADAF de Dordogne Ventadour représentée par son Président Jean-Maurice Aubertie. On notait dans la nombreuse assistance la présence de Pascal Dubois, directeur du CRPF Limousin, de M. Fockedey qui fut pendant une vingtaine d'années Président de France-Douglas, de Mme Dupré-Zakarian, Présidente du GDF Monts de Blond, et de M. Léonard, Président de Sud 87.

Tout d'abord, Christian Beynel, Président du GDF Millevaches, en remplacement de Pierre de la Pomélie, Président du CRPF Limousin absent excusé, ouvrit la séance en prônant une sylviculture dynamique, adaptée au pays et capable de produire des bois d'avenir.

Ensuite, Jean-Louis Ferron, de France-Douglas, aborda le problème de la qualité du bois de douglas et s'attacha à définir la demande des industriels qui sont de plus en plus exigeants. A l'avenir, il sera plus difficile de commercialiser dans des conditions satisfaisantes des arbres ne correspondant pas aux normes modernes (grosseur de l'arbre, branchaison, absence de noeuds,conicité, duramen).

Puis Daniel Michaud du FCBA (centre technique industriel charghé des secteurs de la forêt, de la cellulose, du bois de construction et de l'ameublement) parla de l'amélioration génétique du douglas qui devrait être à l'origine de progrès notables. A l'avenir, il sera judidieux de privilégier des variétés au débourrement tardif pour éviter les gelées de printemps et de choisir des plants aptes à produire des arbres conformes aux attentes du point de vue de la branchaison.

C'est alors que Bernard Billot, Président du Cetef, évoqua le nouveau contrat consistant à produire du bois de meilleure qualité et signala la mise sur pied d'un groupe de travail. Christian Coipel-Marsan précisa la mission du groupe douglas qui va rédiger un guide simple destiné à l'ensemble des sylviculteurs du Limousin. Enfin Jean-Marie Righi, ingénieur du CRPF, indiqua les objectifs: valoriser le référentiel régional douglas, analyser le contexte actuel et faire des propositions d'itinéraires sylvicoles. Pour conclure, il présenta divers itinéraires sylvicoles permettant de produire du bois de qualité en tenant compte du potentiel du sol.

Après l'apéritif et le déjeuner préparé par l'Auberge du Mont Chauvet, les participants devaient gagner Tarnac où ils purent visiter la plantation de M. Géraudie, forestier passionné. Là Jean-Marie Righi, futur directeur adjoint du CRPF Poitou-Charente, présenta la propriété et trois itinéraires sylvicoles ainsi qu'une parcelle témoin. Les questions furent nombreuses et le débat très enrichissant.

Cette journée, qui s'est déroulée sous un soleil radieux et dans une atmosphère très conviviale, a été très fructueuse pour les propriétaires forestiers et la forêt limousine.

(Sources: Hervé Moreau et Bernard Billot)

Lire la suite

Le numéro 32 du Journal des forestiers a paru

5 Octobre 2015 , Rédigé par GDF Millevaches

Le numéro 32 du Journal des forestiers a paru

(mis à jour le 5 octobre 2015)

La version intégrale est réservée aux membres du GDF.

Lire la suite